logosuccess 

VISITEZ NOTRE SITE
YOUR SUCCESS LIFE

ESPACE DE PENSEES POSITIVES ET DE DEVELOPPEMENT PERSONNEL

recherche sur le site


l’Acupuncture et la Médecine Traditionnelle Chinoise

 

Vieille de 5000 ans, la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC) est un « système médical», c'est-à-dire un ensemble de théories, d’explications et de pratiques techniques concernant l'humain et sa santé dans sa globalité. Elle vise à potentialiser les systèmes d’énergies naturels du corps afin d’optimiser toutes les fonctions du corps, autant hormonales, que physiques ou psychiques.
 

Sa relative complexité, pour les Occidentaux, tient surtout au fait que la manière d’aborder le corps ne se fait pas par organe, mais par fonction énergétique, et qu’aucun de ces organes ne peut fonctionner séparément de tout le reste du corps. La notion de spécialiste est donc impensable, car cela équivaudrait à supprimer la totalité au profit de l’unité.

ü      Elle possède sa propre base philosophique et symbolique.

ü      Elle voit le corps, le cœur et l'esprit comme un tout.

ü      Elle s'est élaborée non pas en disséquant des morts, mais en  observant des vivants. Par conséquent, rien n'est vu comme statique.

ü      Elle considère les phénomènes non pas en soi, mais à partir des relations entre eux. Par conséquent, la santé d'un organe ou d'une personne dépend de multiples facteurs tous reliés entre eux.

ü      Elle utilise plusieurs termes usuels dans un sens différent de ce qu'on entend habituellement en Occident.

Pour assurer le bien-être chez les humains, la Médecine Traditionnelle Chinoise a recours à 5 pratiques principales.

ü      L’acupuncture

ü      La pharmacopée chinoise (herbes médicinales)

ü      La diététique chinoise

ü      Le massage appelé Tui Na

ü      Les exercices énergétiques : Le Qi Gong , Le tai-chi, le Reiki…

            

Les personnes formées aux 5 pratiques portent le titre de Docteur en Médecine Chinoise. Seulement formées à l'une ou à quelques-unes de ces pratiques, elles portent un titre spécifique, Acupuncteur, Herboriste, etc.

Si la Médecine Traditionnelle Chinoise a comme premier objectif d'entretenir la santé et de prévenir les maladies, elle permet aussi de soigner la plupart des problèmes de santé (ponctuels ou chroniques), dont les troubles cutanés, musculo-squelettiques, neurologiques, digestifs, respiratoires, génitaux, hormonaux, de même que certaines infections et certains problèmes émotifs.

Cette forme de médecine est à ce jour toujours la principale forme de soins en Chine et se pose comme une alternative de choix face à l’allopathie qui existe également mais qui est utilisée avec beaucoup de précautions et de réserves suite aux effets secondaire notables et mal contrôlés.

La Médecine Traditionnelle Chinoise vise d'abord à maintenir l'harmonie de l'énergie à l'intérieur du corps ainsi qu'entre le corps et les éléments extérieurs. La santé est liée à la capacité de l'organisme de maintenir la dynamique nécessaire pour affronter les agressions. En contrepartie, la maladie se manifeste lorsque l'organisme a perdu sa capacité d'adaptation.

Chaque individu possède une constitution particulière où les différents éléments interagissent, selon un équilibre qui lui est propre. C'est ce qu'on appelle le terrain. Chez deux personnes, un même symptôme (mal de tête ou difficulté à digérer, par exemple) ne relève pas, a priori, d'une même cause, mais d'un déséquilibre propre à chacun d'eux.

Pour que la santé se maintienne, l'harmonie doit résider dans chacun des éléments de l'ensemble, ainsi qu’entre les différents éléments. Et sur tous les plans : dans chacun des organes de l'individu, et entre ces organes; dans l'individu, et entre l'individu et son environnement. La MTC ne traite pas les symptômes (comme le ferait la médecine mécaniste), mais la personne, de façon holistique.

La maladie n’est pas vue comme une atteinte, mais comme un signe indiquant le lieu et le type de déficit. Le symptôme est pris comme un indicateur du mauvais fonctionnement et celui-ci doit disparaitre une fois la régularité des flux énergétiques réinstaurée dans l’organisme.

Selon la vision chinoise, qui est à la fois symbolique et pratique, tout dans l'univers est mû par une force fondamentale, une énergie appelée Qi (prononcé tchi). C'est le Qi qui fait circuler les électrons dans les atomes. Il permet aux cellules de se multiplier, aux plantes et aux êtres vivants de croître. Il anime aussi le mouvement du vent et des astres. On ne peut le voir ni le toucher. Comme c’est le cas pour l'électricité, on ne peut que percevoir ses effets. Chez l'humain, le Qi soutient tant les fonctions du corps que de l'esprit : marcher, digérer, penser, ressentir en sont toutes des manifestations.

Ce flux énergétique continu circule dans tout le corps au moyen d’un réseau immatériel, mais précis, de voies appelées méridiens. Sur le trajet des méridiens se trouvent des points cutanés, appelés points d'acupuncture, d’où l’on peut en réguler le débit.

Lorsque le Qi est en quantité suffisante et circule bien, l'organisme est en santé, la pensée claire et les réflexes vifs. Lorsqu'il stagne, est contraint ou bloqué, on se sent faible, lourd et sans vitalité. Le Qi peut être perturbé par plusieurs facteurs, internes ou externes comme les émotions ou le vent.

 

Toutes nos aiguilles sont stériles et jetables, respectant les normes médicales en vigueur dans l’ECU.

 

 

« Entre-Nous »

Soirée à thème et discussion ouverte autour d'un sujet prédéfini

(santé, spiritualité, philisophie)

Lire la suite